Présentation marque Leclaireur

L’éclaireur… une histoire de famille

 

Ma famille est originaire de l’Aveyron, du côté de Laguiole, où nous possédions une forge. Ce petit atelier a fait partie, jusque dans les années 80, de ceux qui élaboraient les meilleurs couteaux.

 

Je passais toutes mes vacances dans la chaleur de la fonderie, attiré par les essences de bois rares, au son du marteau sur l’acier ne me lassant pas de regarder les flammes danser dans le four de mon grand-père. Ma mère n’a pas souhaité poursuivre l’activité, l’atelier familial a sombré dans le silence.

 

Parisien d’adoption et graphiste, je n’ai jamais oublié les étés à la fonderie. Une envie de retour aux sources et aux valeurs familiales m’a conduit à revenir à la coutellerie. L’idée a germé petit à petit et il y a deux ans j’ai relancé la production. Une gamme de couteaux plus modernes, au design contemporain mais montés à la main, par un atelier que j’ai soigneusement sélectionné.

 

Pour cette nouvelle gamme, nous utilisons des matériaux nobles : bois de genévrier, d’olivier, de grenadille ; de l’acier ou de la céramique pour nos lames.

 

Parce que mon grand-père a toujours su illuminer mon existence, j’ai choisi L’éclaireur pour désigner cette nouvelle aventure.

 

Nos couteaux ne portent pas l’emblématique abeille de Laguiole, mais un papillon. Le papillon c’est l’âme humaine, psyché à l’origine désignait les deux en grec. Le papillon est aussi symbole de métamorphose et de changement, ce que j’ai voulu apporter à cette entreprise tout en maintenant précieusement la tradition des matières et du savoir-faire.

 

Je souhaite remettre au goût du jour l’emploi du couteau personnel de poche, tant en milieu urbain qu’à la campagne. Un bel objet qui devient accessoire indispensable.